sx r4

La console Nintendo Switch a beaucoup évolué depuis l’année 2018, et jusqu’à présent, nous avons déjà quelques méthodes disponibles pour hacker la Switch et différentes équipes ont annoncé leur dongle par conséquence vous pouvez facilement craquer la Switch pour jouer aux jeux gratuits, grâce à dongle SX Pro par exemple, même si vous êtes nul dans la scène hack. Après la sortie de SX Pro, il est arrivé le r4s dongle puis l’AceNS loader, alors aujourd’hui nous allons comparer tout ça les différents dongles pour vous renseigner bien avant acheter meilleur dongle pour votre Nintendo Switch !

 

Question 1)  Parmi SX Pro, SX OS, SX Gear, R4s Dongle et AceNS loader, lequel est le meilleur pour hacker la Switch ?

Voir d’abord le tableau

Xecuter SX Pro Xecuter SX OS Xecuter SX Gear R4s Dongle  AceNS loader
Ce qui comprend Dongle+Jig+OS CFW OS CFW Dongle+Jig Dongle+Jig Dongle+Jig
Fonctionnalité principale Installer CFW SX OS Activer CFW SX OS Injecter Payloads Injecter Payloads Injecter Payloads
Prix 48€ 26,99€ 29,99€ 20€ 20€
Design et qualité Compact et Robuste Produit dématérialisé Compact et Robuste Clone de SX Gear Encombrant et Fragile

Malgré son prix plus élevé, le dongle sx pro a les fonctionnalités les plus complètes, et la bonne qualité grâce à la team Xecuter. Le sx pro est destiné plutôt aux joueurs qui ne sont pas très doué en informatique, alors le sx gear, r4s et acens sont convenables pour les joueurs avancés, par contre je recommanderais quand même le sx gear de la team Xecuter, car un produit de bonne qualité vous laisse tranquille après l’achat, pas autre chose !

Question 2) Ils pourraient bricker la Switch ?

Non, votre console Nintendo Switch ne sera pas brické à cause d’utilisation du dongle, sauf que vous avez fait des bêtises, par exemple, jouer aux jeux gratuits en ligne, vous serez banni par le BigN.

Question 3) Un jig pourrait-il détériorer la Switch ?

Non, un jig est pour entrer dans le mode de Restauration (RCM) sur la Switch, ça ne nuit pas à PCB ou la carte mère de la console, n’annule pas non plus la garantie.

Question 4) Pouvez vous connecter le dongle au PC ? si oui, comment se faire ?

Le SX Pro et R4s dongle peuvent être connectés au PC, le premier est pour se charger alors que le dernier est pour transférer les fichiers. SX Gear et AceNS, pour l’instant, on ne sait pas la réponse.

Question 5) Comment dumper ou backup la NAND avec les dongles ?

Seul le SX OS vous permet de dumper ou restaurer la NAND de la Switch, et vous pourrez même créer l’emuNAND pour replacer l’original. C’est la nouveauté de la version SX OS 2.0. Bien sûr, si vous utilisez le sx pro, vous pouvez également faire ces manips parce que le sx os est pré-installé dans le sx pro.

Question 6) Y a-t-il quelque hack qui n’est pas compatible avec eux (Hekate, ReiNX, Atmosphere, Linux, Lakka, Homebrew Launcher, etc.)?

Non, tous les hacks fonctionnent avec le r4s dongle, sx gear et acens sauf sx pro, pourquoi ? car le sx pro est dédié au CFW SX OS, ça n’est pas compatible d’autres CFW comme ReiNX ou Hekate, par contre le dernier produit de la team Xecuter SX GEAR est un dongle vide donc fonctionnel avec autres payloads.

A propos, l’acens loader vient avec 3 payloads pré installés.

Question 7) Un site fiable à recommander pour les acheter en Belgique et en Suisse?

Si vous vous habitez en Belgique ou Suisse et souhaitez aussi acheter un dongle pour hacker votre Nintendo Switch, vous pouvez choisir un site français avec la livraison depuis la France, pas trop de choix dans ce cas, et je vous recommande un des meilleurs site français avec les produits de la TX série SX Pro, SX OS, SX gear en vente, c’est ManiaChip.com, en passant une commande là vous profiterez des services ci-dessous:

  • Produits authentiques et de province locale: Nous avons le dépôt en France et vous expédions éventuellement la comomande depuis la France !
  • Livraisons diverse: la livraison gratuite. la poste française et l’express DHL, 3 méthodes d’envoi à votre choix !
  • SAV professionnel et sympa: guide d’utilisation et consultation de dépannage disponibles en tout moment !

 

menu2

Vous avez la chance aujourd’hui de trouver ce post et nous allons apprendre à installer les thèmes et les menus personnalisés sur votre console bien-aimée Nintendo Switch. Bien sûr, la modification du système original exige un jailbreak de la Switch, donc c’est un tuto pour les Switch hacké, par le linker SX Pro ou SX Gear. Voilà que la Team Qcean présente la personnalisation de thèmes, de menus et de lockscreen sur la Nintendo Switch. L’astuce repose sur la modification de qlaunch, qui est en fait le menu de la Switch.

Qu’est-ce qu’on faire avec le qlaunch modifié ?

Nous pensons toujours à changer le thème de la Switch ou bien installer une photo préférée comme le menu du système, et maintenant tout est possible grâce à hack de Nintendo Switch, ou précisément le hack de la Team Xecuter. La dernière version de SX OS 2.0 supporte Layeredfs qui vous permet de choisir différents mods qlaunch. 

Mais pas que, vous pourrez personnaliser plus encore des configurations sur votre Nintendo Switch:

  • Couleurs d’arrière-plan personnalisées (avec des dégradés et la possibilité de changer les couleurs des coins)
  • Modification de la mise en page (ce qui signifie que vous pouvez déplacer des choses)
  • Images d’arrière-plan personnalisées
  • Edition/changer de texte
  • Edition/changer du curseur
  • Édition/changer d’icônes
  • Changement de couleur de l’écran de verrouillage
  • Changement de couleur des paramètres

Comment personnaliser le thème et le menu de la Switch ?

Vous avez un tuto vidéo ici

Ce n’est pas compliqué du tout à condition que vous auriez déjà hacké votre Nintendo Switch et installé le CFW SX OS. En outre la team Qcean nous a présenté un outil de créer les thème lui-même, nommé  qlaunch_backgrounds.

Par exemple, vous souhaitez mettre un thème de Pikachu comme nous avons montré ci-dessous:

Il suffit d’acheter un sx pro pour craquer votre Nintendo Switch et puis mettre ce fichier  Stich-Pikachu-krokmou.rar dans le répertoire SDcard /sxos/titles/010000000000100D/.

Avec SX OS 2.0, LayeredFS est fonctionnel sous firmware 6.0.0 d’après la team SX. Donc vous pouvez bidouiller votre Nintendo Switch comme vous voulez même si vous êtes en 6.0.0 !

N.B. 

Le logiciel Qlaunch est quand même une version bêta qui a beaucoup de bugs restant à régler, il vaut mieux attendre la mise à jour de la team Qcean:

  • Le dark thème est juste le thème de lumière assombri, ce qui signifie que vous devrez choisir un thème pour chaque mod
  • La distribution des mods sera illégale à moins qu’un format de fichier personnalisé ne soit introduit pour patcher légalement qlaunch. La Team Qcean travaille actuellement sur ce sujet.
  • Les deux rangées d’icônes ont un bug, c’est un problème sur lequel nous mettons beaucoup de temps
  • Certaines choses ne changent pas de couleur car elles sont propres à certaines applications

En tout cas, la méthode qlaunch est la première pour personnaliser son thème et menu sur Nintendo Switch 6.0, on ne sait pas si autre CFW tels que ReiNX ou Atmosphère est compatible ou non, mais actuellement l’ultime solution de jailbreaker votre Nintendo Switch est absolument le SX OS. 

Hack complètement Nintendo Switch 6.0 pour jouer aux jeux gratuits

Sachant la personnalisation du thème et du menu est seulement un des bonus de hacker sa Switch, une fois la console Nintendo Switch soit hacké sous sx os CFW, vous aurez plus de plaisir sans limite:

  • Jouer aux jeux gratuits, y compris jeux eshop
  • installer les homebrews
  • installer les émulateurs pour rétrogaming
  • installer l’emuNAND ou dumper la NAND
  • naviguer sur le net
  • plus encore …

Grâce à SX OS 2.0 qui nous a porté l’emuNAND sur Nintendo Switch, nous pourrons désormais jouer à des jeux plus récents et même en ligne, sans risque de ban en théorie !!! En bref, c’est le temps de se procurer SX Pro pour votre Nintendo Switch et la libérer !

Le nouveau CFW pour Nintendo Switch ReiNX vient d’être mis à jour vers v1.7 et ça fait juste des jours plus tôt, le CFW SX OS est arrivé également sur la dernière version 2.0. Ce sont tous le CFW qui fonctionne sur Nintendo Switch pour jouer aux jeux gratuits, alors lequel est meilleur ? Et qui est compatible avec Nintendo Switch 6.0.0 ?

 

ReiNX 1.7 compatible désormais de la Switch 6.0

Le développeur Reisyukaku, que l’on connait bien pour ses contributions à la scène 3DS avec ReiNand 3DS, revient nous proposer une nouvelle version de son CFW ReiNX qui désormais passe en v1.7.
Comme vous le savez ReiNX est un CFW qui dispose de fonctions avancées comme le chargement d’homebrews, le support de LayeredFS ou encore le chargement des KIP.
Pour rappel, ReiNX est une version de Atmosphère précoce avec de légères modifications du code pour ajouter des fonctionnalités actuellement indisponibles au CFW, donc au moins au lancement, vous pouvez vous attendre, par comparaison, à une atmosphère beaucoup plus stable et riche en fonctionnalités que ReiNX. Jusqu’à ce que Rei passe à la dernière base de code de l’atmosphère.

Différences entre CFW ReiNX et Atmosphère

ReiNX (en tant que CFW) utilise un code d’atmosphère absolument nul,
  1. ils sont complètement différents, atmo est une réimplémentation FOSS de l’intégralité du système d’exploitation horizon alors que ReiNX est une solution basée sur des correctifs
  2. ils utilisent certains des mêmes sysmodules, c’est tout
  3. l’image qui flotte autour d’un quelques lignes de code changeant d’atmosphère à ReiNX ne sont qu’un kip, et à moins que vous ne considériez les kips CFW.

Dans la mise à jour 1.7, voilà ce que Reisyukaku nous a porté :

  • Les hooks fs_mitm ont ajouté pour un support complet du firmware 6.0.0
  • Le texte de débogage ReiNX ne s’affiche que si vous démarrez en mode verbose (maintenez le bouton enfoncé au démarrage)
  • Booter ReiNX sans carte SD
  • Tous les kips sont compilés et regroupés avec ReiNX. La boîte à outils peut être utilisée pour les activer / désactiver (sinon, déplacez-les de sysmodules.dis vers sysmodules et vice versa)
  • Le patcher du kernel a été réécrit

Regardez à ce changelog, c’est surtout l’arrivée du support de la Switch 6.0.0 qui marque les esprits.  Au fait, on a prévu que le ReiNX est compatible avec la Switch 6.0 et la mise à jour 1.7 est certainement une confirmation officielle. En plus, il a dit Booter ReiNX sans carte SD, c’est également un changement important, malheureusement on ne sait pas pour le moment comment l’effectuer. Il faut attendre plus d’infos.

SX OS 2.0 avec le support emuNAND sur Nintendo Switch

La team Xecuter vient d’annoncer le dernier CFW SX OS  2.0 pour hacker Nintendo Switch, c’est aussi une mise à jour plein de nouveautés:

  • EmuNAND disponible pour Nintendo Switch
  • Possibilité de dumper/restaurer la NAND
  • Support de LayeredFS pour le FW 6.0
  • Support des homebrews au format NSP

Par rapport à ReiNX 1.7, le sx os supporte également LayeredFS sur Nintendo Switch 6.0 et installer plus de homebrews, à part cela, sx os a fait un grand essor dans le hack Nintendo Switch, soit l’emuNAND apporté sur la Switch ! Le concept d’emuNAND a été inventé afin de limiter les risques inhérents au hack lorsque vous utilisez un CFW. Le principe est simple : il s’agit de virtualiser (ou émuler) une NAND qui sera dédiée au système d’exploitation du custom firmware (CFW).  Grâce à l’emunand, le bigN ne peut plus vous bannir théoriquement à cause de jouer en linge. 

On voit bien l’avantage de l’emuNAND, à l’aide de SX OS 2.0, on ne modifie plus l’OFW de Nintendo Switch mais on pourra jouer à plus de jeux en toute sécurité.

ReiNX 1.7 VS SX OS 2.0, quel CFW est meilleur ?

Le SX OS est le premier CFW commercialisé dans la scène Nintendo Switch, étant le CFW le plus populaire depuis sa sortie, alors le ReiNX est un CFW le plus récent, ayant beaucoup de fonctionnalités avancées, voici une comparaison informelle:

SX OS 2.0 ReiNX 1.7
OFW supporté Nintendo Switch 6.0 ou inférieurs Nintendo Switch 6.0 ou inférieurs
LayeredFS supporté Oui Oui
Type des fichiers supporté Jeux.XCI/.NSP et homebrew.NSP Jeux.NSP et homebrew.NSP
EmuNAND supporté Oui Non
Prix Moins de 30€ Gratuit
Utilisation et UI Manip simple et interface conviviale Compliqué et risqué de ban

Comme vous avez vu, les deux CFW ont tous leur atout, pour SX OS, il est payant mais il supporte l’emuNAND, et plus pratique à utiliser pour les nuls. Pour le ReiNX 1.7, oui il est tout gratuit par contre il est un peu difficile à manipuler et plus important, il est plus risqué d’être banni ! car ReiNX n’a pas le mode furtif comme SX OS ni l’emuNAND pour se déguiser.

  • Si vous avez un budget suffisant, il vaut mieux acheter SX OS pour hacker la Nintendo Switch plus facilement, c’est une solution plus sûre et plus fiable.
  • Alros que si vous avez du temps et adorez la geekerie ou bien le bidouillage, le ReiNX est quand même un choix pas mal, mais n’oubliez pas d’acheter encore le dongle USB et le RCM Jig, tels que le R4s dongle, AceNS et SX gear.

Acheter SX OS CFW pour Nintendo Switch en Belgique et en Suisse

En tant que revendeur officiel de Xecuter SX OS, la boutique en ligne Maniachip.com sera toujours votre meilleur choix en Europe.

  • Produits authentiques et de province locale: Nous avons le dépôt en France et vous expédions éventuellement la comomande depuis la France !
  • Livraisons diverse: la livraison gratuite. la poste française et l’express DHL, 3 méthodes d’envoi à votre choix !
  • SAV professionnel et sympa: guide d’utilisation et consultation de dépannage disponibles en tout moment !

Le 23 septembre la team Xecuter a publié le CFW SX OS 2.0 pour les utilisateurs de SX Pro et SX Gear. C’est une mise à jour du firmware significatif qui vous a porté des fonctionnalités merveilleuses, dans laquelle l’intervention de l’emuNAND est la plus importante, alors comment se faire pour installer l’emunand sur la Nintendo SWitch ? Vous aurez un guide complet ici.

Résumé de la mise à jour SX OS 2.0

Nous avons résumé les nouveautés de la maj 2.0,

  • EmuNAND disponible pour Nintendo Switch
  • Possibilité de dumper/restaurer la NAND
  • Support de LayeredFS pour le FW 6.0
  • Support des homebrews au format NSP

Voilà l’emunand est désormais disponible sur Nintendo Switch mais attention, il est un peu différent de l’emunand 3DS. Vous savez bien qu’il est possible d’installer l’emunand sur une console 3DS grâce à un linker Gateway 3DS. Mais les données de l’emunand est sur la carte SD alors que l’emunand Switch est installé sur l’eMMC soit la mémoire de NAND originale, le CFW va remplacer l’OFW, de sorte que les jeux et les logiciels marchent plus stablement et moins de risque d’être détecté par le BigN.

L’emuNAND est un cadeau parfait pour les utilisateurs de Xecuter SX OS CFW ! Par contre, afin d’installer l’emunand, il faut d’abord dumper et backup votre NAND originale, au cas où l’installation raterait.

Comment dumper sa NAND ?

voici les étapes:

  • boot0 n’est pas modifié
  • boot1 est modifié avec EMUNAND0 fixé à la fin (une partie inutilisée)
  • GPT est NON MODIFIÉ
  • Tous les emplacements / tailles de partition sont NON MODIFIÉS
  • Tout est non modifié à l’exception de la partition USER, dans laquelle quelques nouveaux fichiers ont été créés (appelés NAND01.bin, NAND02.bin, etc.)

Cela signifie qu’aucun redimensionnement n’a eu lieu. Seuls les nouveaux fichiers ont été créés, comme le ferait un système d’exploitation Nintendo classique.

Donc, de ce que nous pouvons conclure jusqu’ici: le mode OFW est en fait parfaitement sûr. Nintendo devrait activement commencer à détecter la magie EMUNAND0 dans boot1 ou commencer à détecter les nouveaux fichiers, ce qui serait hilarant s’ils commençaient à le faire. Ce point détectable est en réalité discutable, car avec EmuNAND stocké sur la microSD, Nintendo serait également capable de le détecter s’il commençait activement à le faire.

La partition redimensionnée prétend que tout le monde a craché des conneries.

Ok, voyons maintenant ce que contiennent exactement ces fichiers NAND?

En fin de compte, il reproduit la disposition du Switch eMMC mais à l’intérieur des fichiers NAND! Il est divisé en plusieurs parties de fichiers bin NAND.

Voici ce que j’ai découvert:

  • boot0 dans l’emunand est 100% exactement pareil que celui OFW.
  • boot1 dans l’emunand est est 100% exactement pareil que celui OFW. (sans la magie EMUNAND0)
  • GPT dash l’emunand est 100% exactement pareil que celui OFW.
  • Toutes les partitions sont les mêmes sauf la partition USER.

Jusqu’à présent, tout est pareil et voici la différence: la taille du volume de la partition emunand USER est de 15 Go. plus petit que celui de NAND OFW.
C’est tout. C’est la seule différence.

 

Comment créer emuNAND sur la Nintendo Switch

Le concept d’emuNAND a été inventé pour limiter les risques inhérents au piratage lors de l’utilisation d’un CFW. Le principe est simple: il s’agit de virtualiser (ou d’émuler) une NAND qui sera dédiée au système d’exploitation du firmware personnalisé (CFW).

Plus précisément, lorsque vous allumez votre Switch, soit en démarrant sur le logiciel OFW (firmware officiel) ou le logiciel CFW, le firmware indique au système d’exploitation où se trouve la mémoire physique qui lui est dédiée, dans le cas présent la mémoire flash intégrée (eMMC). ). Autrement dit, lorsque le système d’exploitation veut écrire dans la mémoire de votre Switch (pour installer un jeu par exemple), le micrologiciel redirige toutes les données vers la mémoire eMMC (mémoire intégrée).

Alors voici les étapes d’installer emuNAND sur Nintendo Switch hacké sous CFW SX OS:

Deux choix de création ou de suppression lors de la sélection d’un élément.
En choisissant Créer, il y a 2 choix d’exécution ou de réglage. Regardons le cadre pour le moment.

La copie de la partition USER sur EmuNAND et la taille de EmuNAND peuvent être définies.
La taille par défaut est de 15 Go et les étapes de 5 Go à 25 Go par incréments de 5 Go sont sélectionnables.
Avant de créer EmuNAND, veuillez confirmer l’espace libre de la mémoire principale à partir du paramètre Switch.
La taille de l’EmuNAND pouvant être créée par cette capacité gratuite changera également.

Si vous sélectionnez Continuer, le processus de création EmuNAND démarre. Alors veuillez patienter environ 20 minutes puis ça y est, n’oubliez pas choisir l’option de 15Go comme l’espace de l’emuNAND.

Tellement pour le fonctionnement normal. Maintenant, imaginez que le CFW, plutôt que de diriger les données vers la mémoire eMMC (embarquée), choisisse de le rediriger vers la mémoire MMC (SD), ce serait plutôt pratique que vous ne le trouviez pas?

Eh bien, c’est le emuNAND. Donc, vous vous retrouvez avec deux NAND! Le premier, le sysNAND, est la mémoire disponible lorsque vous lancez la console dans OFW, le second, l’emuNAND est réservé à l’utilisation d’un CFW:

 

Comment mettre le SX OS à jour vers 2.0 ?

Si vous comptez de faire la mise à jour sx os 2.0 sur votre Nintendo Switch craqué par SX Pro, il est très simple, vous avez deux façon d’effectuer la mise à jour :

en WIFI, choisissez l’option Update SX OS, et la mise à jour sera terminée automatiquement,

sinon vous êtes toujours en mode Avion, suivez les étapes ci-dessous pour la mise à jour :

  1. Téléchargez le dernier fichier boot.dat de SX OS ici.
  2. Insérez la carte microSD de votre Switch dans votre ordinateur.
  3. Faites glisser et déposez le fichier boot.dat sur la carte microSD. Si vous avez un ancien fichier boot.dat, laissez-le remplacer. Si vous êtes un nouvel utilisateur de SX OS, cela se trouve juste à la racine.
  4. Remettez votre carte microSD sur votre switch et utilisez-la comme vous l’avez toujours fait.
  5. Démarrez le système en utilisant le dongle SX Pro ou la méthode d’injection de payload comme vous l’avez toujours fait.

voilà c’est tout !